Le Planning board

Le planning board une feuille au format A2 décomposé en un certain nombre de sprints. Chaque sprint est représentatif d’une séance de Cours/TD/TP. Il est donc limité en temps et a des objectifs pédagogiques clairement définis.

Dans la photo suivante, nous avons organisé un cours en 6 séances (ou sprint) de 4h. Pour chaque sprint un certain nombre de User Stories et de tâches sont à réaliser.

Les post-its représentant ces tâches et User Stories sont placées dans les colonnes selon les objectifs que l’enseignant veut atteindre. Dans les faits, on constate que certains étudiants prennent de l’avance, ou du retard. Dans un cas comme dans l’autre, cela ne pose pas de problème particulier. Une fois que les tâches d’un sprint sont réalisées, les étudiants peuvent commencer à découvrir et réaliser le sprint suivant. Dans le cas d’un retard, les tâches sont décalées au sprint suivant.

Il est à la charge de l’enseignant de s’assurer que le retard pris n’aura pas d’impact sur la fin du projet, représentée par la fin du cours et en général par un examen final. Dans le cas d’un retard important, il conseillera aux étudiants de travailler un peu plus à l’extérieur des horaires de cours.

IMG_1281

Le planing board a deux utilités. D’une part, il permet de suivre l’avancement global des binômes. L’enseignant repère assez rapidement les étudiants en difficulté. Il pourra donc allouer plus de temps à ces derniers et pourra prévoir des tâches plus complexes aux étudiants en situation de facilité. D’autre part, le planning board offre aux étudiants une visibilité sur les objectifs du cours.